Incontinence urinaires

La société savante International Continence Society (ICS) a défini l’incontinence urinaire comme toute plainte exprimée par un patient relative à une fuite involontaire d’urine.

L’incontinence urinaire est un symptôme extrêmement fréquent puisqu’on estime en France que 30% des femmes sont concernées.

Avant tout traitement la prise en charge de l’incontinence urinaire nécessite un bilan clinique (interrogatoire, questionnaire, catalogue mictionnel, examen clinique, Pad test) et para-clinique adapté au type d’incontinence urinaire (analyse cytobactériologique des urines, bilan d’imagerie, bilan uro-dynamique, fibroscopie vésicale…)

La classification médicale définit 3 types d’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire d’effort

Il s’agit d’une perte d’urine survenant lors d’une augmentation de la pression abdominale (éternuement, toux, effort, marche). Ce type d’incontinence urinaire est dû à une faiblesse du sphincter externe mais surtout des muscles du périnée. Lorsque ces muscles ne sont plus capables d’assurer leur fonction de contrôle une augmentation de la pression (toux, efforts physiques) entraîne alors des fuites. L’incontinence urinaire d’effort est la principale forme d’incontinence urinaire de la femme.

L’incontinence urinaire par urgenturie

On nomme aussi ce type d’incontinence incontinence par hyperactivité vésicale.

C’est une perte d’urine par envie pressante non maîtrisable en rapport avec une contraction involontaire et imprévisible de la vessie. C’est incontinence se traduit par des envies d’uriner brutales trop fréquentes de jour comme de nuit.

L’incontinence par hyperactivité vésicale représente environ 20% des incontinences urinaires.

L’incontinence urinaire mixte

C’est l’association chez une patiente d’une incontinence à l’effort et d’une incontinence par urgenturie.

L’incontinence mixte représente 30% des incontinences urinaires.

Traitement de l’incontinence

Traitement de l’incontinence urinaire d’effort

L’IUE peut être traitée :

  • par rééducation pelvi-périnéale effectuée chez un kinésithérapeute ou une sage femme permettant de renforcer la tonicité des muscles du plancher périnéal. 10à 15 séances sont en général nécessaires.
  • par chirurgie : mise en place d’une bandelette sous urétrale TOT ou TVT
  • par mise en place d’une sphincter urinaire artificiel. Cette technique chirurgicale permet de traiter l’incontinence urinaire lorsqu’il existe une insuffisance sphinctérienne, d’emblée ou après échec d’une cure par bandelette sous urétrale.

Traitement de l’incontinence urinaire par urgenturie

Il faite appel selon les cas à :

  • la rééducation pelvi-périnéale.
  • les traitements médicamenteux (anti-cholinergiques)
  • l’électrostimulation tibiale postérieure
  • la neuro-modulation sacrée.  
  • Trouble de la statique pelvienne ou prolapsus : (OR)
  • Pathologies des testicules : (JEP)

 

Les motifs de consultations urologiques concernant les testicules sont la grosse bourse ou la douleur testiculaire ou bien les deux associés.

Une augmentation de volume de la bourse peut être lié à plusieurs pathologies différentes, à savoir, une hydrocèle, une hernie inguinale, un kyste de l’épididyme, une infection ou orchiépididymite, une varicocèle ou une tumeur testiculaire. Un simple examen clinique permet souvent de faire le diagnostic car les testicules ont cet avantage d’être facilement palpables. Souvent, une échographie testiculaire permettra de confirmer ou d’aider au diagnostic.

L’hydrocèle

Une hydrocèle est une accumulation de liquide autour du testicule sécrété par la membrane qui l’entoure appelée vaginale, on dit alors qu’elle est non communicante. A différencier d’une hydrocèle communicante, plus souvent chez l’enfant, où la vaginale et la cavité abdominale communique par un canal, qui est resté perméable après la naissance. Si l’hydrocèle communicante doit être opérée systématiquement, afin d’éviter une hernie inguinale, l’hydrocèle non communicante ne doit être opéré qu’en cas de gène ressentie (esthétique ou douleur) par le patient.

Kyste de l’épididyme

Un kyste de l’épididyme est toujours bénin, et comme pour l’hydrocèle non communicante, la chirurgie est indiquée qu’en cas de gène.

La Varicocèle

La varicocèle est une varice du testicule, très souvent côté gauche, liée à l’anatomie longue et pauvre en valvules anti reflux de la veine génitale gauche.

 

Bénigne et fréquente, elle peut provoquer des douleurs et une infertilité du testicule, réversible en cas de traitement. Le traitement est idéalement fait par un radiologue interventionnel par embolisation sélective de la veine génitale, et, en cas d’échec d’embolisation, par une ligature chirurgicale de la veine génitale par l’urologue.

La hernie inguinale

Une hernie inguinale ou inguino-scrotale peut générer des douleurs et une augmentation de la bourse et peut nécessiter une chirurgie réparatrice de la zone de faiblesse de la paroi abdominale afin d’éviter la complication d’étranglement herniaire.

 

Une masse dure, peu douloureuse, d’apparition souvent rapide, intra testiculaire doit être explorée par une échographie et faire l’objet d’une consultation urologique le plus rapidement possible. En effet, les tumeurs testiculaires sont malignes dans 90% des cas, touchent des hommes jeunes, mais sont souvent d’excellent pronostic de guérison lorsque la prise en charge a été rapide.

 

En cas de douleur testiculaire aigue, il faut se méfier d’une torsion testiculaire (torsion du cordon testiculaire qui contient tous les vaisseaux, empêchant le passage de sang artériel dans le testicule) dont la prise en charge chirurgicale doit se faire dans les 6 heures maximum après le début des douleurs, au risque de voir le testicule nécroser. L’examen clinique permet souvent de ne pas confondre une torsion et une orchiépididymite aigue, où à l’examen clinique, le testicule, mais aussi l’épididyme est augmenté de volume, chaud, inflammatoire. Il s’agit dans ce cas d’une infection bactérienne du testicule qui nécessite un traitement antibiotique rapide. En cas de doute diagnostic, l’exploration testiculaire reste la règle.

Besoin d’un rendez-vous ?

Choisissez le docteur, le lieu, le jour et l’horaire sur l'agenda en ligne des Urologues du Cabinet Bel Air.

Prendre rendez-vous