Calculs rénaux et coliques néphrétiques

La crise de colique néphrétique est liée à la migration d’un calcul le plus souvent et de l’obstruction d’un uretère réalisant une distension des voies urinaires en amont de l’obstacle. Elle se traduit par une douleur très intense au niveau de la fosse lombaire irradiant dans l’aine puis vers les organes génitaux externes. C’est une urgence antalgique, qui nécessite une prise en charge diagnostique et thérapeutique rapide.

Lorsqu’elle s’accompagne de fièvre à plus de 38,5°, il s’agit d’une pyélonéphrite obstructive qui implique une hospitalisation pour un drainage des urines en urgence.

Les calculs (ou lithiases) se forment dans les cavités rénales, en général sans douleur tant qu’ils se situent à ce niveau, et génèrent des douleurs lorsqu’un fragment migre dans l’uretère, ce tuyau qui relie le rein à la vessie, et empêche les urines de s’écouler. La prévention de ces lithiases, outre le traitement urologique (lithotritie extracorporelle, urétèroscopie souple ou rigide, NLPC, ou traitement coelioscopique) qui consiste idéalement à retirer tous les calculs de l’arbre urinaire (= « stone free »), est l’apanage du néphrologue, médecin spécialiste du métabolisme rénal, qui donnera des conseils diététiques et éventuellement un traitement selon le type de calcul retrouvé.

Vous avez des questions ?

Nous contacter

Autres pathologie en Calculs

Besoin d’un rendez-vous ?

Choisissez le docteur, le lieu, le jour et l’horaire sur l'agenda en ligne des Urologues du Cabinet Bel Air.

Prendre rendez-vous